Comment lutter contre l’anxiété sociale

Voir l’article original en anglais

Khazan: So what are some of the situations that you might send someone into? Like, “go give a speech?”

Hofmann: Initially, we use speaking in front of the rest of the group. In the seventh or eighth session, we go on to do more individualized exposure treatments, constructing something that we would call a “social mishap” exercise. We expose them to their worst-case scenario. For example, if someone is not engaging in any dating behaviors because they are concerned about being rejected, we would ask them to go to a restaurant and ask every woman at the table for her number. And obviously, he would get rejected a lot, and that’s the purpose of it.

Faire une bonne impression dans la communication

  • Commencer par une poignée de main ferme. Cela montre que vous êtes intéressé, et engagé dans la conversation.
  • Faire un contact visuel.  Ne fuyez pas le regard, ne regardez pas ailleurs durant la conversation. Le contact visuel est une superbe qualité de communication non-verbale, et montre que vous êtes présent dans le moment et êtes connecté à la personne en face de vous.
  • Sourire. Parfois cela parle encore plus que des mots. Il doit être vrai et sincère, pas le genre de petit sourire en coin, mais souriez avec la bouche et les yeux.conversation photo
  • Soyez authentique. Ne prétendez pas être quelqu’un d’autre, juste pour impressionner les gens. Tôt ou tard vous seriez démasqué. Soyez vous même (mais le meilleur de vous même), et utilisez le langage que vous utilisez habituellement, et parlez des choses qui comptent pour vous.
  • Connaître son audience. C’est une chose que beaucoup de gens oublient. Connaissez vous quelque chose à propos de la personne à qui vous parler ? Il y a t il quelque chose que vous avez en commun ? Ou bien, dans une situation nouvelle, avez vous remarqué quelque chose que la personne pourrait aimer ? Ne perdez pas de temps à ne bavarder uniquement des choses qui vous intéressent. Ne supposez pas que tout le monde s’y intéressera. Préférez orientez aussi la conversation sur ce qui intéresse votre interlocuteur. Cela montre de l’intérêt authentique.
  • Poser des questions. Une conversation ne consiste pas uniquement à affirmer des choses. Transformez là en dialogue. Demandez et vous apprendrez des choses nouvelles sur les gens.
  • Écouter. Les gens vous donnent beaucoup d’informations sur leur personnalité, ce qu’ils aiment ou n’aiment pas, leur humeur, et les choses qui les passionnent. Assurez vous d’écouter attentivement pour trouver ce qui les motive.
  • Rire. Une conversation n’a pas nécessairement à être super sérieuse. Dites quelque chose de drôle. Parlez d’une chose qui vous est récemment arrivée et qui vous a fait rire. Ou mieux encore, riez de vous même en racontant une histoire qui vous est arrivée. Cela montre que vous êtes confiant et à l’aise dans vos baskets, et que vous avez le sens de l’humour.
  • Être poli et respectueux. Ne menez pas toute la conversation ni ne ramenez tout à vous même. Ne crachez pas sur les autres. Ayez des gestes fluides et calmes lorsque vous parlez d’une personne que vous n’appréciez pas. Respectez le temps et l’espace personnel de votre interlocuteur. Si vous avez un doute qu’un sujet pourrait être ou non abordé sereinement alors abstenez vous et attendez d’en savoir davantage sur la personne. Gardez la conversation ouverte, légère et positive.
  • Si vous échangez vos coordonnées, donnez suite. Faite savoir que vous avez apprécié la conversation. Si ce n’est pas réciproque appréciez juste le moment passé, vous vous sentirez plus confiant lors d’une nouvelle rencontre.

via Nela Canovic