La beauté n’est elle qu’une paresse du cerveau ?

A en croire cet article de Madame Figaro  – bon ce n’est pas un article de haute volée – qui cite le travail de chercheurs du CNRS (c’est un peu plus crédible)

Notre cerveau, paresseux mais intelligent, préfère travailler le moins possible pour obtenir le plus de résultats.

« Ce sont des visages arrondis à la peau homogène, aux contours réguliers, avec des courbures fines, qui sont jugés les plus attractifs » selon le chercheur.

btCette expérience est à nuancer à cause du nombre de participant relativement faible (169), mais son résultat me parait avoir du sens.

J’ai souvenir d’avoir lu un article sur une expérience similaire (Je ne le retrouve pas, mais vite fait ce blog en parle). Il était demandé de noter une préférence entre deux visages :

  • un visage beau plutôt symétrique, ou
  • le même visage, retouché, et parfaitement symétrique

Les gens eurent tendance à préférer le visage non parfaitement symétrique. Comme quoi, les imperfections soulignent encore la beauté, à mon humble avis 🙂

Photo de chairit imjaroen